fournaise electrique laval chauffage thermopompe laval montreal reparation de fournaise
Accueil     |     Appel de service     |   Subventions     |     Guide d'achat     |       Plan du site      |      Contact 

Le climatiseur mural

Dernière mise à jour : Fev 2014

Partager

 

Article rédigé par Luc Desrochers, président de Climatisation Enerco inc, technicien depuis 30 ans. M. Desrochers a une formation en génie mécanique et a été formateur en climatisation chauffage à l'École polymécanique de Laval.

Toutes les soumissions ainsi que les installations des climatiseurs muraux sont effectuées par M. Desrochers lui-même.

En raison d'un achalandage élevé, nous ne pouvons répondre à toutes les demandes de soumissions.

 

Nous n'avons pas de salle de montre et ne faisons aucun finanement

 

Quelle marque de climatiseur mural choisir ?

Il existe une multitude de marques de climatiseurs muraux, certaines connues, d'autres moins.

Ces différents appareils peuvent être regroupés en trois catégories :

les appareils bas de gamme, les appareils de qualité moyenne et les appareils de qualité supérieure.

Voici la liste des marques les plus vendues par les principaux grossistes en climatisation chauffage à Montréal :

Haier, Goldstar, LG, Samsung, Tempstar, Comfort-Aire, AiFujitsu, Friedrich, Panasonic, Mitsubishi, Bryant, Carrier, Gree, Daikin et Lennox.

La marque Sanyo n'existe plus depuis que Panasonic a acheté cette marque.

La majorité de ces marques ne sont pas en vente libre. Il faut absolument être un entrepreneur spécialisé en climatisation chauffage pour pouvoir se les procurer. Les individus ou entreprises sans licence d'entrepreneur ne vendent donc pas ces marques.

À quelques exceptions près, la plupart des autres marques sont considérées comme étant des appareils plutôt bas de gamme.

Il en va de même pour certaines grandes compagnies qui prétendent vendre des « marques maison ». Ces appareils sont tout simplement des climatiseurs très bas de gamme sur lesquels est apposé le logo des compagnies qui les vendent. Nous les déconseillons fortement.

 

Comment faire pour s'y retrouver ?

Premièrement, il faut parler aux bonnes personnes. On doit avoir une solide formation et des années d'expérience pour bien connaître ce domaine. La plupart du temps, les personnes les plus compétentes sont des techniciens ou des gens qui l'ont été.

Il est malheureux de constater que beaucoup de vendeurs ne connaissent pas ou peu les climatiseurs qu'ils vendent. Vous vous en doutez bien, ils ne pensent qu'à leur commission ! Soyez vigilant et surtout, ne faites pas l'erreur de conclure une transaction trop rapidement. Magasinez !

Ne vous gênez pour appeler différents entrepreneurs afin d'avoir plusieurs sons de cloche. Même si vous ne connaissez rien dans le domaine, c'est à force de discuter avec des professionnels que vous pourrez vous faire une meilleure idée.

Nous vous recommandons aussi de ne pas traiter avec un commerçant qui ne vend qu'une seule marque parce que de toute évidence, il vous dira que c'est la meilleure. Puisque le guide du climatiseur n'existe pas encore (en référence au guide de l'auto), votre seule alternative est de poser des questions et de vous fier à votre intuition.

Avant d'acheter un climatiseur mural, vous devriez consulter le site de la protection du consommateur (OPC) afin de voir si la compagnie a fait l'objet de plaintes. Les compagnies malhonnêtes en ont des dizaines !

L'entrepreneur doit détenir une licence valide de la Régie du bâtiment (RBQ) ou de la Corporation des maîtres mécaniciens en tuyauterie du Québec (CMMTQ) en RÉFRIGÉRATION.

 

Registre des détenteurs de licence RBQ

Répertoire des membres de la CMMTQ

 

licence RBQ

 

Note     Le plus gros problème, dans le domaine de la climatisation résidentielle, vient de ce que la Régie du bâtiment (RBQ) censée faire appliquer la loi manque d'enquêteurs et est trop laxiste face aux entrepreneurs délinquants. À cause de ces lacunes, dans ce domaine, pratiquement n'importe qui, même sans aucune compétence, peut s'improviser entrepreneur. Soyez donc vigilant et surtout, informez-vous !

 

 

Optez pour la qualité


Lorsqu’il s’agit d’acheter un climatiseur, il est fortement conseillé d’opter pour un produit de bonne qualité. En plus de vous offrir un confort optimal, ces appareils ont une durée de vie plus longue, sont soutenus par une garantie du manufacturier et sont disponibles chez plusieurs détaillants reconnus. Ces fournisseurs spécialisés ont donc l'avantage d'avoir toutes les pièces en stock en plus d'offrir un excellent soutien technique.

Les détaillants qui vendent des appareils bas de gamme ne profitent pas de ces nombreux avantages. Certains n'ont même pas de comptoir de pièces, imaginez !

Vous devez savoir que les détaillants reconnus ne vendent qu'aux entrepreneurs en climatisation chauffage. Par conséquent, les individus ou entreprises sans licence d'entrepreneur ne peuvent se procurer de bons appareils (via les grossistes) et donc ne vendent pratiquement toujours que des appareils très bas de gamme qu'ils peuvent acheter chez des détaillants « véreux » qui ne se soucient aucunement de la réputation du manufacturier puisqu'ils ne pensent qu'à leurs profits.

 

 

Climatiseurs muraux haut de gamme vs bas de gamme

 

Climatiseurs haut de gamme

 

mieux conçus, meilleurs matériaux

plus efficaces et moins bruyants

SEER 16 à 25

vendus seulement aux entrepreneurs licenciés

extrêmement fiables

meilleure garantie (6 à 10 ans)

disponibilité des pièces en tout temps

plus value pour une propriété

tranquillité d'esprit

Climatiseurs bas de gamme

 

très mal conçus, avec des matériaux de piètre qualité

beaucoup plus énergivores et bruyants

SEER 13

vendus à n'importe qui (jobbeurs)

aucune fiabilité

piètre garantie

mauvaise disponibilité des pièces (parfois aucune)

personne ne veut les réparer

maux de tête garantis

 

Les compagnies malhonnêtes n'hésitent pas un instant à vous proposer des appareils très bas de gamme tout en prétendant qu'ils sont de qualité supérieure. Et pratiquement toutes les « marques maison » sont des appareils de piètre qualité.

Les appareils de qualité médiocre consomment beaucoup plus d'électricité que les appareils haut de gamme. Un appareil dont l'effficacité est de 13 consomme le double d'un appareil à haute efficacité (SEER 20).

Les appareils bas de gamme n'ont souvent qu'une garantie de 5 ans pour le compresseur et de 1 ou 2 ans pour la main-d'oeuvre tandis que les bons appareils comme FUJITSU ou FRIEDRICH sont garantis pendant 10 ans (pièces et main-d'oeuvre).

 

 

Les arnaques

Plus ça change, plus c'est pareil : certaines compagnies offrent des appareils à des prix ridiculement bas, puis... disparaissent. Il peut s'agir soit de « fausses compagnies» (« jobbeurs »), en général assez facile à reconnaître car elles exigent toujours d'être payées en argent comptant (sans facture), soit de vraies compagnies qui utilisent pratiquement toujours le même stratagème : ces compagnies opèrent pendant une très courte période (1 ou 2 ans) puis ferment leurs portes et repartent sous un autre nom. Ces fraudeurs veulent tout simplement empocher le plus d'argent possible en vendant des appareils très bas de gamme et ils disparaissent lorsque leurs appareils commencent à briser parce qu'ils ont été mal installés. Certaines compagnies sans scrupule exploitent sans aucune honte les faiblesses du système et opèrent de cette façon depuis des décennies (en utilisant des prête-noms). Ce sont elles qui nourrissent la méfiance envers le domaine de la climatisation chauffage avec leurs fameux vendeurs de thermopompes qui reviennent sans cesse dans les reportages de J.E., LA FACTURE ou PROTÉGEZ-VOUS.

Le dernier reportage de J.E. date du 14 mai 2010 : on y parle d'une compagnie malhonnête de la Rive-Sud (Techno- Filtre) qui fonctionne maintenant sous un autre nom. Ce type de compagnie utilise le télé-marketing et n'hésite pas une instant à utiliser de la fausse représentation pour vendre des appareils à des prix exhorbitants. Dernièrement, un consommateur nous a contacté pour nous dire qu'une compagnie frauduleuse leur avait installé un appareil très bas de gamme pour la modique somme de... $7000 alors que le prix du marché est de $1500 à $2000. Le pire c'est que l'appareil en question n'a jamais bien fonctionné !

http://tva.canoe.ca/émissions/je/reportages/82731.html

 

Méfiez-vous comme de la peste des compagnies qui vous contactent par téléphone car

99% d'entre elles sont frauduleuses !

 

 

Fausses représentations:


Certains commerçants peu scrupuleux ont recours à des pratiques commerciales illégales, comme les fausses représentations. Par exemple, le représentant d'une entreprise de chauffage et de climatisation ne peut tenter d'obtenir un rendez-vous en prétendant effectuer une étude sur l'efficacité énergétique, alors que l'objectif réel de sa visite sera de vendre son matériel.

Il arrive aussi que des individus sans scrupule évoquent la fermeture d'une entreprise pour annoncer la reprise du contrat d'entretien par une nouvelle compagnie, moyennant des frais, sous peine de perdre la garantie du manufacturier. Souvent, il s'agit de fermetures planifiées pour soutirer des sous aux consommateurs, alors que la plupart des manufacturiers respectent leurs garanties!

Si le commerçant refuse d'inscrire, dans le contrat, les promesses qu'il fait verbalement, méfiez-vous! Un professionnel n'hésite pas à s'engager par écrit.

 

 

Tant que nos dirigeants ne mettront pas leur culotte, ces fraudeurs récidiveront sans cesse, soyez-en tout à fait certain !

En tant qu'entrepreneur en climatisation, nous recevons chaque année des centaines d'appels de gens qui ont vécu ce cauchemar (installateur disparu). Comme la très grande majorité des entrepreneurs, nous refusons de respecter la garantie des appareils qu'ils ont installés, peu importe la marque, car, la plupart du temps, cela a été fait par des gens qui n'avaient pas les compétences requises.

Sur une note plus positive, rassurez-vous, il y a aussi d'excellents entrepreneurs compétents et très professionnels.

 

 

Les pièges à éviter

Avant toute chose, assurez-vous que les gens qui installent votre appareil sont des FRIGORISTES ACCRÉDITÉS et non pas des plombiers, des électriciens ou, pire encore, des bricoleurs du dimanche ! Ces derniers n'ont pas les connaissances suffisantes pour bien effectuer ce genre de travail. Demandez à voir leurs certificats de compétence. On doit y lire : FRIGORISTE-COMPAGNON (détails plus bas).

Un grand nombre d'entrepreneurs n'ont aucun frigoriste qualifié à leur emploi...bien qu'ils prétendent toujours le contraire.

La plupart des compagnies qui engagent des gens non qualifiés ne vous offriront qu'une seule année de garantie sur l'installation, tout simplement parce qu'elles n'ont pas confiance en leurs propres installateurs ou sous-traitants.

Méfiez-vous des entreprises qui offrent des climatiseurs muraux à des prix ridiculement bas. Dans ce domaine comme dans bien d'autres, vous en aurez toujours pour votre argent. Un bon appareil, bien installé et vraiment pas cher... ça n'existe pas !

Ne vous fiez pas non plus aux forums de discussion ni aux sites tels que Mon avis.ca, puisque n'importe qui peut écrire n'importe quoi de façon anonyme.

Vous ne devriez jamais traiter avec un individu ou une entreprise qui n'a pas de licence d'entrepreneur en RÉFRIGÉRATION (sous-catégorie 15.9 ou 15.10). Toutes les informations sont disponibles sur le site de la Régie du batiment du Québec (RBQ) ou de la Corporation des maîtres mécaniciens en tuyauterie du Québec (CMMTQ).

Ne vous fiez surtout pas à la grandeur des publicités pour faire votre choix puisque comme une bonne partie de leurs ventes vient du '« bouche à oreille », les entrepreneurs reconnus n'en ont aucunement besoin.

Quand un vendeur vous dit «Toutes ces machines-là, c'est la même chose», c'est complètement faux ! Les appareils réputés n'ont rien à voir avec les appareils bas de gamme et presque toutes les marques maison, sont des appareils très bas de gamme. Nous les déconseillons donc fortement. Les climatiseurs muraux disponibles en vente libre sont toujours de qualité très médiocre. Ils sont en vente dans les magasins à grande surface, chez des détaillants peu scrupuleux et chez des importateurs de toutes sortes.

Assurez-vous donc que la marque de votre climatiseur mural soit vendue chez un grossiste reconnu. Ces entreprises ont toutes les pièces en inventaire et offrent un soutien technique extrêmement utile.

De plus, les manufacturiers connus ont tous un site web bien fait. Aussi, si on vous offre une marque qui n'en a pas, méfiez-vous !  D'autre part, ne faites pas l'erreur de prendre une garantie prolongée : c'est une arnaque.

Par ailleurs, si un vendeur « véreux » vous fait miroiter des économies d'énergie mirobolantes avec l'installation d'une thermopompe murale, sachez que c'est complètement FAUX. Les économies d'énergie sont en réalité assez négligeables.

D'autre part, beaucoup de vendeurs vantent des appareils bas de gamme en disant qu'ils fonctionnent avec un compresseur TOSHIBA (d'ailleurs un très bon compresseur), alors qu'en fait, c'est souvent la seule bonne pièce de l'appareil. À peu près toutes les compagnies «véreuses» utilisent cet argument. Une LADA avec un moteur de BMW, ça demeure une LADA !

Méfiez-vous des « jobbeurs » (sans licence) qui vendent leurs produits ou services sur les sites d'annonces comme Les PAC ou KIJIJI. Habituellement, ces gens ne laissent qu'un numéro de cellulaire afin de ne pas être facilement retracés et, une fois l'argent empoché, ils disparaissent !

Nous vous conseillons aussi d'éviter les grandes chaînes de magasins ou des entrepreneurs qui donnent leurs contrats à des sous-traitants car les gens en sont souvent très insatisfaits.  Ces compagnies choisissent les plus bas soumissionnaires qui sont habituellement réputés pour leur incompétence.

La seule garantie fiable est celle du manufacturier. Vous pouvez vous en assurer en communiquant directement avec le grossiste qui vend à l'entrepreneur. Les principaux sont : le groupe Master (Fujitsu, Friedrich, Gree et Haier), Descair (Panasonic, Confortair), Refac (LG, Goldstar, Air Tempo), Enertrak (Mitsubishi), Carrier (Carrier, Bryant), Trane (Samsung), Deluxair Daikin, Gree, Windair, Lennox (Lennox), Gelair (Arco-Aire, Tili), Maburco (TCL, ComfortStar), Powermatic (Direct Air).

Ne payez qu'à la fin des travaux et lorsque  tout est à votre entière satisfaction. Il est légal de demander un accompte mais dites-vous bien que si la compagnie faisait faillite peu après la signature du contrat, vous ne reverrai jamais la couleur de votre argent. Si l'entrepreneur exige de lui verser un accompte, donnez donc le plus petit montant possible (5 à 10% au maximum).

Il est toujours plus risqué de traiter avec une compagnie débutante car statistiquement, 80 % d'entre elles seront fermées dans 5 ans (toutes catégories confondues). Le domaine de la climatisation chauffage n'échappe surtout pas à cette règle et, pour cette raison, vous devriez toujours traiter avec une entreprise qui à au moins 5 ans d'existence (idéalement 10 ans et plus).

En terminant, méfiez-vous comme de la peste des compagnies qui viennent chez vous sans vous donner de prix définitifs. Ils disent « Faites-vous faire des estimations par d'autres et nous serons encore plus bas de 100$ ».

 

 

Qui devrait installer ce type d'appareil ?

Seul un spécialiste en climatisation chauffage reconnu (FRIGORISTE) devrait installer votre climatiseur mural car lui seul a les compétences pour bien le faire. Méfiez-vous donc des électriciens et des plombiers qui offrent ce genre de service car ils n'ont ni les outils, ni les compétences nécessaires. Même si ce genre d'installation paraît facile, il n'en demeure pas moins qu'il faut des années d'expérience pour bien accomplir cette tâche. La longévité ainsi que le bon fonctionnement de votre appareil en dépendent.

A notre connaissance, au moins 75% des installateurs dans le domaine résidentiel N'ONT PAS DE CARTE DE COMPÉTENCE.

CONSEIL : Avant le début des travaux, EXIGEZ que l'installateur vous montre sa carte de compétence de la CCQ (Commission de la construction du Québec), seule preuve qu'il est vraiment un technicien FRIGORISTE accrédité.

 

 

Carte de compétence de la Commission de la construction au Québec (CCQ) :

carte de compétence ccq

 

Le terme COMPAGNON indique que le technicien a suivi une formation en climatisation réfrigération (1,800 heures) dans un établissement reconnu par le ministère de l'Éducation, qu'il a accumulé 8 000 heures (4 ans à temps plein) d'apprentissage et qu'il a réussi les examens pour exercer cette spécialité.

La date d'obtention du certificat est située à droite (1990) sur le document.

Les techniciens qui n'ont pas encore complété les 8 000 heures d'apprentissage ont le même certificat, mais avec l'annotation APPRENTI au lieu de compagnon. Parce qu'ils sont plus expérimentés, n'hésitez pas à demander que l'installation soit faite par un technicien (compagnon) ayant au moins 5 ans d'expérience.  En effet, puisque c'est vous qui payez, vous avez parfaitement le droit de l'exiger.

Note   Ce certificat ne garantit malheureusement pas un haut niveau de compétence chez un technicien, mais vous savez qu'il a au moins les connaissances minimales pour effectuer ce travail. Tout comme vous n'iriez pas consulter un dentiste qui n'a pas son diplôme, pourquoi prendriez-vous le risque de faire confiance à un installateur qui n'a pas de certificat de compétence ?

 

 

 

L'essentiel

Voici quelques raisons qui expliquent pourquoi autant de compagnies oeuvrant dans la climatisation résidentielle n'ont pas de frigoriste à leur emploi. Premièrement, depuis la fameuse loi 142 adoptée en 1993 concernant le domaine résidentiel (excepté le secteur de la construction de maisons neuves), il n'est plus obligatoire pour un entrepreneur d'exiger d'un employé qu'il détienne une carte de compétence relative à son métier. Les compagnies « véreuses » et peu soucieuses de la qualité de leurs installations sont donc souvent tentées d'engager pratiquement n'importe qui (sans aucune expérience) au salaire le plus bas possible, afin de faire le maximum de profits.

Deuxièmement, comme dans ce domaine la haute saison ne dure que 3 ou 4 mois (mai à août) et que ces compagnies n'embauchent des équipes d'installateurs que pour cette très brève période, il n'est pas facile de trouver des employés compétents qui acceptent de ne travailler que quelques mois par années. La plupart du temps, ces gens n'ont pas l'expérience nécessaire pour bien accomplir leur travail.

Autre point important - Le salaire d'un frigoriste dans le domaine commercial est d'environ 40$/heure (règlementé par le décret de la construction) alors que dans le domaine résidentiel (ce secteur n'est pas règlementé), ce même employé ne gagnerait que 15$ à 20$/heure. Pour toutes ces raisons, la très grande majorité des frigoristes accrédités ne sont pas du tout intéressés à aller travailler dans le domaine résidentiel, d'où la pénurie.

En terminant, vous devez savoir que : pour être un frigoriste accrédité, il faut suivre une formation spécialisée de 1 800 heures + 8 000 heures d'apprentissage = 9 800 heures (6 ans à temps plein), alors que le temps de formation d'un « jobbeur » n'est souvent que de 2 ou 3 jours, des fois moins...

Le saviez-vous :  En comptant les 8000 heures d'apprentissage, il faut plus d'heures pour four former un frigoriste compagnon

qu'il n'en faut pour former un médecin généraliste (omnipraticien) !

 

Frigoriste compagnon : Au moins 1800 heures de formation et 8000 heures d'apprentissage.

Jobber sans carte de compétence : ? heures de formation et ? heures d'apprentissage

 

Faut-il vraiment en rajouter !

 

 

Pour toutes ces raisons, exigez que l'installateur de votre

appareil soit un frigoriste accrédité et personne d'autre !

 

 

 

Quelle puissance choisir (BTU) ?

BTU = British Thermal Unit : 1 BTU c'est la quantité d'énergie qu'il faut pour augmenter ou diminuer une livre d'eau de 1ºF. La chaleur dégagée par une allumette équivaut à environ 1 BTU.

Quand vient le temps de déterminer la puissance d'un climatiseur mural, il faut surtout prendre en compte la grandeur de la pièce où l'appareil sera installé plutôt que la superficie totale de la demeure. Il est complètement inutile d'installer un climatiseur trop puissant puisqu'une fois la température atteinte dans la pièce, l'appareil s'arrête peu importe la température qu'il fait ailleurs dans la maison. Le fait de choisir un climatiseur de trop grande puissance est une erreur et surtout une perte d'argent.

Pour les bugalows, il faut calculer environ 12,000 BTU / 500-600 pieds carrés ( superficie de la pièce ).

Pour les cottages, le calcul est plus complexe et dépend d'une multitude de facteurs.

Note Le seul cas ou il faut prendre en compte la superficie totale est pour l'installation d'un système central et non pas d'un climatiseur mural.

 

Installation d'un appareil trop puissant :

Règle générale, choisir un climatiseur mural trop puissant vous procurera certes plus de fraîcheur, mais possiblement aussi une durée de vie moins longue de votre appareil, le nombre d'arrêts / départs du compresseur étant  beaucoup plus élevé (cycle), l'usure de celui-ci se faisant principalement au démarrage. Les climatiseurs à puissance variable « INVERTER » améliorent ce problème de cycle (ON/OFF).

Le choix de la puissance dépend beaucoup de la configuration de votre demeure (dimensions, facteur d'isolation, fenestration, type de revêtement extérieur, orientation) et du degré de confort désiré par le client. Puisque la totalité de l'air sort du même endroit, il faut souvent faire des compromis afin de ne pas « congeler » la pièce où l'appareil sera installé. Aussi, l'option d'installer un deuxième appareil est à considérer pour les demeures de plus grande superficie.

 

Qu'est-ce que la technologie INVERTER (puissance variable) ?

Cette technologie de pointe permet au climatiseur d'adapter sa puissance à tout moment en fonction des besoins de refroidissement. Les principaux avantages de cette technologie sont de diminuer le nombre d'arrêts/départs du compresseur et de faire en sorte que la température soit beaucoup plus stable. Lorsque la température ambiante s'approche de celle qui est désirée, un module électronique diminue la vitesse du compresseur, réduisant ainsi sa puissance. Un appareil à puissance variable fonctionne donc beaucoup plus longtemps mais à puissance réduite (juste assez pour maintenir la température désirée). Même s'ils fonctionnent plus longtemps, les appareils à puissance variable sont aussi un peu moins énergivores.

Exemple : Pour maintenir une température intérieure confortable (disons 24ºC), il faut que l'appareil absorbe la même quantité de chaleur que celle qui s'infiltre par les murs, les plafonds et les fenêtres. Lorsque la température extérieure est de 26ºC, vous n'avez pas besoin de 100 % de la puissance... mais seulement d'environ 50 %. Dans ces conditions, un appareil à technologie classique passerait son temps à démarrer et s'arrêter (ON/OFF), alors qu'un appareil à technologie INVERTER ajustera automatiquement sa puissance afin de maintenir très exactement la température désirée.

La technologie INVERTER offre donc un triple avantage : un meilleur confort, une longévité accrue et une économie d'énergie (environ 10 à 15 %). Aussi de plus en plus de manufacturiers offrent la technologie INVERTER, même sur des appareils plus bas de gamme.

L'illustration suivante montre la différence entre la technologie INVERTER (ligne jaune) et celle dite classsique (ligne rouge). La ligne rouge pointillée signifie que le compresseur est arrêté tandis que la ligne rouge pleine indique que le compresseur est en fonction.

inverter

 

Avec un appareil à technologie classique (ON/OFF), la température fluctue donc de 18.5º C à 21.5º C, tandis qu'avec un appareil à puissance variable (INVERTER), la fluctuation n'est que de 1ºC soit de 19.5ºC à 20.5ºC.

 

Pour le confort, la différence entre ces 2 technologies, c'est donc comme le jour et la nuit. Aussi, même si les appareils de type INVERTER sont un peu plus coûteux, nous les recommandons fortement.

 

Le débit d'air (PCM)

Afin de se démarquer, certaines compagnies vous diront que leurs appareils ont un débit d'air supérieur au produit de la compétition. Sachez qu'un plus grand débit d'air ne donne absolument aucun avantage en terme de BTU ou d'efficacité sinon d'être plus bruyant. En réalité, quand le débit d'air est trop grand, la capacité de déshumidification s'en trouve diminuée.

PCM = Pieds Cubes d'air par Minute

 

Capacité de déshumidification

Encore pour tenter de se démarquer, certains vous diront que leurs appareils déshumidifient plus que les autres. Cet argument ne tient pas la route tout simplement parce que quand un appareil est plus efficace en mode de déshumidification, il l'est beaucoup moins au niveau de sa capacité à retirer la chaleur de l'air ambiant (chaleur sensible). Les lois de la physique sont malheureusement immuables !  Il n'y a donc AUCUN avantage à choisir une marque qui aurait une plus grande capacité de déshumidification.

Note    Ne faites pas l'erreur de baser le choix d'un climatiseur en comparant d'une marque à l'autre, les caractéristiques de débit d'air et de capacité de déshumidification. Par contre, vous devriez porter une attention aux caractéristiques suivantes : l'efficacité (SEER), le niveau sonore (décibel) ainsi que sur la garantie offerte.

 

Limitations

Les croquis suivants vous donneront un bon aperçu des limitations de ces appareils.

 

Croquis 1

climatiseur mural montreal

 

Sur le croquis 1, le climatiseur a été installé au bout du corridor à droite. La pièce qui reçoit le plus d'air froid est donc celle du fond (chambre 3) parce qu'elle est en ligne droite avec l'appareil. Les deux autres pièces, même si elles sont plus rapprochées du climatiseur, ne reçoivent que très peu d'air froid et seront donc plus chaudes (surtout celle du côté sud) lors des journées ensoleillées.

NB Il est plutôt déconseillé d'installer un climatiseur au bout d'un corridor tel qu'illustré ci-dessus. Idéalement, un climatiseur devrait toujours être installé dans la plus grande pièce de la maison.

Vous vous doutez bien qu'il est absolument impossible de climatiser toute une maison de façon uniforme quand tout l'air sort d'un seul appareil. Pourtant, plusieurs vendeurs n'hésitent pas à l'affirmer simplement pour conclure la vente !

 

Ces appareils ne sont donc pas limités par leur puissance, mais par

l'impossibilité de distribuer l'air dans toutes les pièces

 

 

Croquis 2

limitation des climatiseurs muraux

 

Le deuxième croquis (plan d'élévation) illustre le comportement de l'air froid lorsque l'appareil est installé dans le haut de la cage d'escalier d'une maison à 2 étages (cottage). La majorité de l'air froid s'accumule près du plancher du deuxième étage et retourne vers la cage d'escalier pour descendre vers l'étage du bas (l'air froid étant plus dense que l'air chaud). Dans la mesure du possible, il faut donc essayer d'installer l'appareil en face des chambres afin que l'air froid y circule de manière la plus efficace possible, car, même avec un appareil très puissant, le deuxième étage est toujours beaucoup plus difficile à refroidir que l'étage du bas.

Truc : En temps de grande canicule, on conseille d'utiliser un ventilateur portable placé devant la porte d'une pièce plus chaude afin d'améliorer la circulation de l'air. Idéalement, il faut que ce ventilateur soit au niveau du plancher afin de pousser l'air froid qui est près du sol.

 

Croquis 3

climatiseur mural

 

 

Le croquis 3 vous donne une bonne idée des températures dans les différentes pièces d'une maison en forme de L lors d'une canicule (30ºC). Nous supposons ici qu'il n'y avait pas d'autre endroit que la pièce du fond (salon) où il était possible d'installer l'appareil (A/C), car, dans la mesure du possible et pour des raisons évidentes, les entrepreneurs tentent toujours d'installer l'appareil dans la partie la plus centrale d'une maison. Le taux d'humidité sera, par contre presque le même dans toutes les pièces puisque l'humidité et la température ont des caractéristiques tout à fait différentes.

Idéalement le climatiseur aurait dû être installé dans la pièce où il fait 24ºC.

 

Distinction entre le climatiseur et la thermopompe murale

Un climatiseur ne sert qu'en période estivale seulement. Il retire la chaleur et l'humidité de la maison pour la rejeter vers l'extérieur.

Une thermopompe fonctionne selon le même principe en été mais dispose d'un système de reversement du sens d'écoulement du réfrigérant. Ce principe permet de pomper la chaleur de l'extérieur vers l'intérieur de la maison pendant les saisons froides. Une thermopompe n'est plus efficace en deça de -10º à -15º C.

 

Ces appareils peuvent-ils être aussi utilisés pour chauffer une résidence ?

Oui et non et voici pourquoi :

Bien que les appareils de type thermopompe puissent produire une certaine quantité de chaleur, il ne faut pas penser les utiliser autrement que comme source d'appoint par temps relativement doux ( 0º à -5ºC et +). De ce fait, les économies générées par les thermopompes murales sont beaucoup moins importantes que certains vendeurs le prétendent. Il est très malheureux de constater que plusieurs d'entre eux exagèrent effrontément les supposées vertus des thermopompes murales simplement pour pouvoir en vendre toute l'année et non pas seulement pendant la saison chaude. Il faut aussi noter que l'appareil ne peut chauffer que la pièce où il est installé.

Les économies d'énergie dépendent essentiellement de 3 facteurs : le type de chauffage principal que vous utilisez, le taux d'efficacité de la thermopompe (HSPF) et jusqu'à quelle température extérieure elle fonctionnera. Par exemple, si votre chauffage principal fonctionne au mazout, les économies réalisées seront plus importantes que si vous êtes chauffé à l'électricité. En fait, moins votre système de chauffage principal est performant, plus grandes seront les économies si vous utilisez une thermopompe.

Le point faible des thermopompes murales en mode chauffage vient de ce que ces appareils sont toujours installés près du plafond ; ce qui va à l'encontre du principe le plus élémentaire du chauffage qui dit que : la source de chauffage doit être au niveau du plancher (idéalelement sous les fenêtres).

HSPF = Heating Seasonal Performance Factor ou indice d'efficacité en mode chauffage

 

Le croquis suivant parle de lui-même :

Croquis 4

climatisation chauffage

 

Ce croquis 4 illustre très bien le phénomène qui se produit lorsqu'une thermopompe murale est utilisée en mode chauffage. Le gros de l'air froid provient de la fenêtre et s'accumule au plancher ; aussi,  même si l'on dirige la sortie d'air chaud vers le bas, celui-ci remonte immédiatement et s'accumule au plafond (la chaleur monte). De plus, la thermopompe aspire à nouveau son propre air chaud, diminuant de beaucoup son efficacité. Donc, plus il fait froid dehors, plus l'écart de température (entre le plafond et le plancher) sera grand. Dans notre jargon nous parlons de « stratification ».

Il n'est donc pas complètement faux de prétendre qu'une thermopompe murale pourrait vous faire réaliser de petites économies sur les coûts de chauffage, mais au prix d'un certain inconfort des occupants (planchers froids).

On recommande donc d'utiliser un ou des ventilateurs de plafond afin d'aider à faire descendre la chaleur accumulée au plafond.

Note   La durée de vie des thermopompes murales est moins longue que celle des climatiseurs parce qu'elles fonctionnent presque toute l'année; d'où l'importance de choisir une marque de qualité supérieure avec une bonne garantie.

 

Ce qu'il ne faut pas croire

Si un vendeur vous conseille d'installer un appareil mural de type thermopompe en haut de la cage d'escalier du deuxième étage en prétendant qu'une telle installation diminuera vos coûts de chauffage, soit il vous ment allègrement soit il ne sait tout simplement pas de quoi il parle.

Cet argument est très souvent invoqué pour vous faire accroire que les supposées économies de chauffage serviront à défrayer le coût de l'appareil («Votre machine se payera toute seule, disent-ils »). Sachez qu'il n'y a pas pire aberration. Pendant la saison froide, pratiquement tout l'air chaud du premier étage monte vers le deuxième en passant par la cage d'escalier. Dans ces conditions, une thermopompe serait totalement inutile.

 

Croquis 5

chauffage lava

 

 

Le croquis 5 illustre ce qui se produit quand on utilise une thermopompe murale en mode chauffage dans une maison à 2 étages. Le gros de la chaleur demeure dans le haut de la cage d'escalier et une petite partie va dans les pièces adjacentes. Aucune chaleur ne descend vers l'étage inférieur. Pendant la saison froide, pratiquement toute la chaleur du premier étage monte vers le deuxième plancher.

 

Croquis 6

principe de chauffage

 

Le croquis 6 montre la bonne façon de chauffer une pièce : la source de chauffage doit être située sous la fenêtre. La flèche rouge indique le sens d'écoulement de l'air chaud qui sort de la plinthe et qui rencontre l'air froid provenant de la fenêtre. La flèche bleue indique le sens de l'écoulement de l'air froid qui provient des murs adjacents et qui est aspiré par la partie basse de la plinthe. Le déplacement de l'air se fait par un phénomène appelé « convection».

 

Ce qu'aucun vendeur ne vous dira jamais !

En période de chauffage, pour qu'une thermopompe murale puisse fonctionner, il faut impérativement diminuer le point de consigne du thermostat de la pièce (d'au moins 2ºC) où l'appareil est installé (chauffage par plinthe), autrement la thermopompe ne fonctionnera jamais. Exemple : si votre température désirée est de 21ºC, il faudra la diminuer à 19ºC pour donner la priorité à la thermopompe. Oui, mais une thermopompe arrête de fonctionner automatiquement aux environs de -8ºC à -12ºC, tout simplement parce en deçà de cette température une thermopompe ne génère plus assez de chaleur pour compenser les pertes de chauffage de la maison . Donc, à chaque fois que la température extérieure descendra à environ - 8ºC à - 12ºC (généralement durant la nuit), la température de la pièce sera de 2ºC à 3ºC inférieure à la température désirée. Il faudrait donc passer son temps à monter et descendre le point de consigne du thermostat afin de pouvoir maintenir une température confortable... L'ENFER QUOI !

 

Autre point    Si votre résidence est chauffée à l'aide de plinthes ordinaires, vous pourrez toujours ne diminuer que le thermostat de la pièce où la thermopompe est installée en laissant ceux des autres pièces à une température normale. Si, par contre, vous utilisez un système à l'eau chaude, en baissant le thermostat, c'est dans toute la maison que vous le faites, chambres incluses.

Dernier point    Vous entendrez sûrement des vendeurs vous dire que leurs appareils chauffent jusqu'à des températures de -15º ou -20ºC et c'est vrai. Une thermopompe peut même fournir une certaine quantité de chaleur à -40ºC. Ce qu'ils ne vous disent pas cependant, c'est qu'à basse température (-5ºC à -15ºC), une thermopompe dégage moins de chaleur que la pièce n'en demande... elle ne fournit pas. En effet, le rendement d'une thermopompe est inversement proportionnel à la température extérieure. Donc, même si elle continue de fonctionner, la température va progressivement diminuer et vous devrez alors à nouveau augmenter le point de consigne du thermostat.

Pour toutes ces raisons, nous ne conseillons pas l'achat d'une thermopompe murale.

 

puissance d'une thermopompe

La figure ci-dessus illustre le point d'équilibre thermique d'une thermopompe à air typique. À droite de ce point, la thermopompe peut répondre à tous les besoins de chauffage de la maison (ou de la pièce où l'appareil est installé, dans le cas d'une thermopompe murale). À gauche, les pertes de chaleur de la maison sont supérieures à la puissance de la thermopompe et il faut alors recourir à une source de chaleur d'appoint.

 

Quelle est la durée de vie de ces appareils ?

Un bon appareil a une durée de vie d'environ 12 à 15 ans. Toutefois, plusieurs facteurs déterminants peuvent faire varier cette donnée : la qualité de l’installation et un entretien régulier sont les meilleurs gages pour une durée de vie prolongée.

Les appareils bas de gamme brisent souvent après seulement quelques années.

Nous ne le répéterons jamais assez : vous aurez beau choisir un très bon appareil, s'il est mal installé, c'est malheureusement souvent le début de la fin.

Un des éléments les plus importants lors de l'installation est l'utilisation d'une pompe à vide (vacuum pump) lors de l'installation. Cette opération consiste à retirer l'air et surtout l'humidité dans la tuyauterie qui a été installée, l'humidité étant l'ennemi no 1 des systèmes de climatisation (surtout avec le réfrigérant R-410). Malheureusement, beaucoup de techniciens n'effectuent pas cette opération critique lors de l'installation, soit par incompétence soit par pure négligence. Pourtant, négliger cette opération risque de diminuer grandement la vie de votre appareil de climatisation.

 

Exigez-le !

 

pompe vacuum vacuum gauge

 

La photo de gauche montre une pompe à vide tandis que la photo de droite montre le manomètre qui sert à lire la pression de vide (vacuum). Certains « soi-disant » entrepreneurs n'ont même pas ces outils de base dans leur camion, imaginez !

 

Pour en savoir plus sur cette procédure, cliquez sur le lien suivant :

 

http://www.youtube.com/watch?v=vHWLfpEznS0

 

Les garanties

Le manufacturier et l'installateur sont conjointement responsables de la garantie. Si c'est l'installateur qui a fait une mauvaise installation, il est responsable de sa faute et doit assumer la réparation à ses frais. Si, par ailleurs, une pièce est défectueuse durant la période de garantie, c'est encore lui qui doit la remplacer. Cette pièce lui sera ensuite créditée par le manufacturier, ainsi qu'une partie ou la totalité de son temps de travail. D'où l'importance d'acheter un appareil d'une marque connue et fabriqué par un manufacturier ayant plusieurs bureaux de vente dans la région.

Note   Vous devriez toujours vous assurer que les pièces de votre appareil seront disponibles en cas de problème en demandant à votre installateur le nom du grossiste qui les vend. Vous éviterez ainsi de bien mauvaises surprises.

Par contre, les réparations ne sont pas couvertes si le client omet (par négligence ou par oubli) de faire l'entretien nécessaire.

 

Entretien

Les appareils muraux sont exactement comme les voitures : mieux on les entretient, moins on a de problèmes. Beaucoup d'appels de service dans le domaine résidentiel sont dus au un manque d'entretien. Dans le cas des appareils muraux cela consiste en deux étapes toutes simples :

1- Nettoyer le filtre situé dans l'appareil intérieur avec de l'eau et du savon au moins 2 fois par année (ou au besoin).

2- Nettoyer le serpentin situé derrière l'appareil extérieur, idéalement avec un boyau d'arrosage ou avec une brosse et un aspirateur. N'arrosez JAMAIS l'appareil extérieur sans l'avoir mis hors tension au préalable.

Un appareil bien entretenu dure plus longtemps, est plus efficace et consomme moins d'électricité.

 

entretien de climatiseurentretien chauffage

 

La photo de gauche illustre un filtre presque bouché par la poussière ; celle de droite montre une partie du serpentin extérieur qui l'est tout autant. Si votre appareil ne fonctionne pas bien, ce sont les deux choses importantes à vérifier avant d'appeler au secours.

 

La question qui tue : Que faire si l'installateur a fait faillite ?

Là, les problèmes commencent. Si vous avez eu la bonne idée d'acheter un produit connu, le manufacturier (via son grossiste) fera tout son possible pour essayer de trouver un entrepreneur qui voudra bien faire la réparation. Le hic, c'est que la grande majorité des entrepreneurs ne sont pas intéressés, ni obligés de le faire tout simplement parce que ce n'est pas payant pour eux. Il est donc très difficile (même pour les plus importants grossistes) de trouver des entrepreneurs qui voudront bien effectuer ce genre de travail. Cependant, afin de ne pas perdre leur réputation, les grossistes sérieux finiront finalement par trouver quelqu'un. Mais une chose est sûre, vous allez devoir être très, très patient, surtout pendant la haute saison quand les entrepreneurs sont débordés.

Ça, c'était la bonne nouvelle. La mauvaise, c'est que si vous avez eu le malheur de choisir une marque moins connue, les chances que vous puissiez trouver un entrepreneur qui voudra faire la réparation sont plutôt minces, voire nulles. Les détaillants de produits moins connus ont souvent (pas toujours) le culot de répondre : « Désolé, mais si la compagnie n'existe plus, on ne peut rien faire pour vous » ... et ça, c'est si vous réussissez à rejoindre quelqu'un !

En fait, dans bien des cas, quand la compagnie a disparu, il n'y a plus aucune garantie !

Certaines personnes intentent des poursuites qui, la plupart du temps, n'aboutissent à rien puisque les frais d'expertise et juridiques excèdent largement le montant des réparations.

À vous de juger si le jeu en vaut la chandelle.

 

Quelle est la consommation électrique annuelle d'un climatiseur mural ?

Pour une utilisation annuelle moyenne : 12 000 BTU: 40$ à 60$*        18 000 BTU: 60$ à 90$*

À puissance maximale, un appareil de 12 000 BTU consomme environ 1 000 Watts/h ou 1kW/h , l'équivalent d'un grille-pain.

 

* appareils dont le SEER est d'au moins 18

 

Exemple : Un appareil de 12 000 BTU de bonne qualité consomme environ 750 W/h (.75 kW/h).

Le prix actuel du kW/h est de 5,4 cents (Montréal).

Donc, .75 kW/h x 5,4 cents = 4 cents de l'heure ou 96 cents par jour (si l'appareil fonctionne 24 heures sur 24).

Source : Hydro-Québec

 

120 vs 240 volts

Il est absolument faux de prétendre qu'un appareil consommera moins d'électricité ( KW) s'il est branché sur le 240 volts au lieu du 120 volts. La consommation d'électricité est absolument identique dans les deux cas. Prétendre le contraire est une légende urbaine comme tant d'autres.

Marque A : 12 000 BTU, 120 volts, ampérage 10 A= 1 200 Watts

Marque B : 12 000 BTU, 240 volts, ampérage 5 A = 1 200 Watts

Note   Vous êtes facturé au nombre de kW consommé et non pas à l'ampérage (kW= Volts x Amps)

 

Quel est le meilleur endroit dans la maison où installer un climatiseur mural ?

Pour les bungalows : idéalement, dans la plus grande pièce de la maison.  Pour les cottages: dans le haut de la cage d'escalier. Les appareils devraient toujours être installés le plus près possible du plafond afin de pouvoir aspirer l'air chaud qui s'y accumule. L'efficacité et le confort dépendent beaucoup de l'endroit où le climatiseur est installé.

Dans la mesure du possible, il faut éviter d'installer l'appareil à un endroit où le débit d'air irait directement sur les gens ( dans une cuisine par exemple), la température d'alimentation d'air étant d'environ 3 ºC à 8ºC.

 

La question à 100$ : Quelle sera la température dans les autres pièces ?

Réponse : L'écart de température sera directement proportionnel à la distance de l'appareil et multiplié par 2 si ces pièces sont exposées au soleil. Chaque habitation ayant ses caractéristiques propres, il y a donc autant de réponses à cette fameuse question que de types de maisons.

Nous ne le répéterons jamais assez, ces appareils ne font malheureusement pas de miracle !

 

Emplacement de l'appareil extérieur

 

Réglementation de la ville de Laval

Une distance minimale de 3 mètres (10 pieds) doit être respectée par rapport aux limites du terrain. Exception : une cour latérale de 7,5 mètres (25 pieds) est exigée pour l'installation d'une thermopompe. De plus, la thermopompe doit être installée de façon à être inapparente.

Vous pouvez, par exemple :

·  installer votre thermopompe de façon qu'un des murs du bâtiment la rende inapparente ;

·  l'entourer d'une clôture opaque et décorative ;

·  planter une haie de conifères dense à 100 % dont la hauteur, dès la plantation, atteint celle de la thermopompe, sans dépasser 2,5 mètres (8 pieds) ;

·  ajouter un écran ou un muret, etc., dont la hauteur minimale est égale celle de la thermopompe.

Tous les matériaux utilisés pour la construction d'un muret, d'un écran ou de toute autre enceinte doivent être semblables à ceux du bâtiment. Des normes particulières régissent les terrains d'angle et les terrains riverains.

La thermopompe doit aussi être installée de façon à ce que le bruit ne constitue pas une nuisance pour vos voisins.

 

Règlementation de la ville de Montréal

Cour avant

Il est possible de localiser la thermopompe sur le balcon à certaines conditions: l' appareil sur le balcon ne doit pas dépasser la hauteur du garde-corps et le conduit ne doit pas dépasser 50 cm de longueur, l'appareil doit être dissimulé de la voie publique par un écran visuel ou des arbustes.

Au sol

L'appareil peut être situé à 1,5 m de la limite avant de la propriété. Le haut de l'appareil ne doit pas dépasser 1,1 m du niveau du sol. Situé au sol, un appareil ne peut desservir qu'un seul logement au niveau du sous-sol ou au rez-de-chaussée. Cette localisation doit tenir compte des éléments déjà existants comme les accès aux piétons et aux pistes cyclables, au stationnement, etc.

Sur le côté ou en cour arrière

L'appareil de climatisation doit être installé à une distance de 1,35 m des limites de la propriété. La longueur des tuyaux doit se limiter à 50 cm sur le mur du bâtiment et ils doivent être recouverts d'un protecteur métallique de la même couleur que le revêtement du mur afin de n'être pas être visibles de la voie publique.

Appareils standards

• Un appareil de plus grande dimension doit être situé sur le côté, dans une marge latérale ou en arrière à 3 m des limites de la propriété.

• La localisation sur le toit est aussi possible. Il faut toutefois vérifier la hauteur autorisée dans le secteur.

• Pour ce type d'appareil, il n'y a pas de mesures d'aménagement paysager obligatoires, mais il est toujours préférable qu'il soit le moins visible possible.

Note   Certaines restrictions s'appliquent pour les édifices patrimoniaux.

Il est important de souligner que la réglementation permet l'installation d'un appareil de climatisation individuel amovible sur la façade d'un immeuble.

Si vous ne respectez pas ces normes, vous pourriez recevoir une amende pouvant aller de 100$ (première offense) à 1 000$.

 

Enfin, il semble y avoir une certaine tolérance de la part des villes au sujet de l'installation des unités de condensation, les nouveaux appareils étant plus petits et surtout beaucoup plus silencieux. Vous remarquerez donc qu'il y a beaucoup d'installations qui ne respectent pas les règles. Dans bien des cas, même si l'installation n'est pas conforme, vous ne devriez pas avoir de problèmes... sauf en cas de plainte! Cependant, sachez que si vous décidez de vendre votre demeure, il est fort probable que l'acheteur fasse vérifier la propriété par un inspecteur en bâtiment et si l'installation de l'appareil extérieur n'est pas conforme aux règlements municipaux, celui-ci l'indiquera fort probablement dans son rapport d'inspection. Dans ce cas, il y a fort à parier que l'éventuel acheteur vous demandera de modifier l'installation de l'appareil afin de la rendre conforme. Il est bon que vous sachiez que cette modification peut être très coûteuses selon de la complexité des travaux à effectuer, voire presque impossible à réaliser dans certains cas. En cas de doute, il est fortement suggéré de communiquer avec le service d'urbanisme de votre municipalité afin de connaître les différents règlements qui ont trait à l'installation des climatiseurs ou des thermopompes.

Certains arrondissements interdisent que les appareils soient installés sur les balcons avant des édifices.

 

Les climatiseurs muraux fonctionnant avec le nouveau réfrigérant R-410 sont-ils plus performants ?

Non. Le R-410 est un réfrigérant plus écologique que le R-22, il est moins dommageable pour la couche d'ozone, mais ça ne change en rien ou très peu l'efficacité d'un climatiseur mural. Donc, le type de réfrigérant n'a rien à voir avec la capacité ou l'efficacité d'un climatiseur. Quand vous achetez un climatiseur de 12 000 BTU, il donnera 12 000 BTU qu'il fonctionne au R-410, au R-22 ou au jus de pomme !  Le réfrigérant R-410 n'est pas un gaz de remplacement au R-22.

 

L'utilisation d'un climatiseur mural améliore t-elle la qualité de l'air ?

ABSOLUMENT PAS: La fonction première de ces appareils est d'absorber la chaleur et l'humidité de l'air ambiant. Un filtre est utilisé simplement pour empêcher le serpentin de s'encrasser de poussière. Ce filtre ne retient donc que les grosses particules circulant à proximité. Les arguments invoqués dans les brochures (peu importe la marque) ne sont souvent donc que de la poudre aux yeux. De plus, ces appareils ne font que circuler l'air de la maison sans aucun apport d'air neuf. L'ouverture dans le mur derrière l'appareil intérieur sert simplement à faire passer la tuyauterie vers l'extérieur.

La majorité de filtres des climatiseurs / thermopompes murales sont identiques à l'image qui suit. Comment voulez-vous qu'un filtre de plastique (ou de tout autre matériaux) épais comme une feuille de papier change quoi que ce soit comme qualité d'air dans une maison...

filter de climatiseur mural

 

Voici un exemple de ce qu'on peut lire dans certaines brochures. L'argument avancé est archi-faux !

La filtration par photocatalyse est un principe réel mais innaplicable sur ce type d'appareil !

On essaye juste de vous....bourrer !

 

qualité d air climatiseur mural

 

La seule façon d'améliorer sensiblement la qualité de l'air serait d'avoir un système central muni d'un filtre HEPA ou d'un filtre électronique avec un bon échangeur d'air.

 

Voici le plus bel exemple d'affirmations mensongères et complètement farfelues concernant la filtration d'air ( COAIRE, Texas)

 

 

filtration d 'air laval

 

TOUTES les affirmations mentionnées ci-dessus par COAIRE sont FAUSSES .

Un filtre à la vitamine C ... ou le comble du ridicule!

 

Pour en savoir plus sur les différents systèmes de filtration d'air:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ioniseur#Ioniseur

 

 

 

Qu'est-ce que le SEER (ou TRES en français) ?

SEER= Seasonal Energy Efficiency Ratio

TRES = Taux de Rendement Énergétique Saisonnier

Cette valeur est simplement une mesure d'efficacité énergétique de l'appareil en mode de refroidissement pendant toute une saison. C'est le rapport entre l'énergie consommée (KW) et l'énergie dégagée (BTU). Plus le chiffre est élevé, plus l'appareil est efficace. À titre de comparaison, disons que c'est l'équivalent du kilométrage au gallon pour l'automobile.

Depuis janvier 2006, la norme minimale est de 13 SEER et l'efficacité maximale (théorique) est de 26 SEER.

Le EER (Energy Efficiency Ratio), lui fait référence à la performance d'un appareil à un moment donné et dans des conditions bien précises sans tenir compte des arrêts et départs.

ENERGY STAR est le symbole international d'excellence au chapitre de l'efficacité énergétique. Les produits qu'il affiche ont en effet fait l'objet d'épreuves suivant des procédures prescrites, démontrant ainsi qu'ils respectent ou dépassent les normes en la matière sans pour autant offrir un rendement inférieur.

Note    Il est important de mentionner que tous les appareils ayant cette norme ne sont pas nécessairement des appareils de qualité puisque le but de l'exercice est de démontrer l'efficacité de l'appareil et non pas sa qualité.

 

 

Lors d'un achat, le SEER est-il un facteur important ?

Oui et non!

Oui, du point de vue environnemental puisqu'un appareil ayant une efficacité (SEER) plus élevée est un peu moins énergivore.

Non, du fait que la différence de consommation est somme toute assez minime, car, comme nos étés sont assez courts, les climatiseurs ne fonctionnent pas très longtemps. Il en serait tout autrement si nous vivions dans un climat beaucoup plus chaud.

* La différence de consommation d'électricité entre un appareil de 12 000 BTU de SEER 13 et un de SEER 17 est d'environ de 20$ à 30$ par année (pour la région de Montréal).

La différence de consommation d'électricité entre un appareil bas de gamme (SEER 13) et un appareil haut de gamme (SEER 20) est par contre du double.  Voilà donc une raison supplémentaire de vous conseiller de ne pas acheter un appareil bas de gamme.

 

SEER

 

 

Combien devrais-je payer pour mon climatiseur mural ?

Tout dépend de la complexité de l'installation. Pour une installation dite simple ou standard*:

 

12 000 BTU bas de gamme: 1 700$ à $2 400$  : ces appareils n'ont généralement pas la capacité variable.

12 000 BTU moyen de gamme: 2 400$ à 3 000$ : disponible pour certaines marques seulement.

12 000 BTU haut de gamme : 3 000$ à 3 500$ : ces appareils ont tous la capacité variable.

Les appareils de 18 000 BTU coûtent environ 400$ à 600$ de plus.

 

*Installation standard : l'appareil intérieur est installé sur un mur donnant sur l'extérieur, la tuyauterie descend en ligne droite jusqu'à l'appareil extérieur, l'entrée électrique est à proximité.

 

 

Pour les « magasineux » de prix

Lors de votre magasinage, vous remarquerez assez souvent de bonnes différences de prix pour un même modèle. Dites-vous bien une chose : ceux qui affichent de très bas prix doivent nécessairement couper quelque part, et donc peut-être tourner les coins ronds.

 

 

climatiseur montreal laval

Dans notre jargon, nous appelons ce type d'installation « back à back » (dos à dos).

Les installations plus complexes sont plus coûteuses puisqu'elles

requièrent plus de main-d'oeuvre et de matériel.

 

 

climatiseur installation laval montréal

 

climatisation réparation

 

Pompe de condensation vissée au mur en dessous du niveau de l'appareil intérieur

 

Le schéma ci-dessus montre une installation non standard. Quand l'appareil intérieur ne peut pas être posé sur un mur donnant sur l'extérieur, idéalement il faut l'installer à l'endos d'une garde-robe, car la tuyauterie ainsi qu'une petite pompe peuvent y être dissimulées. L'utilisation d'une pompe est nécessaire afin de faire monter l'eau dans la tuyauterie pour qu'elle s'égoutte vers l'extérieur ou dans l'évent de plomberie situé dans l'entretoit.

Le trait rouge représente la tuyauterie de cuivre qui relie les deux appareils et le trait bleu représente le tuyau du drain. Ce tuyau doit être à l'épreuve du gel. La pompe doit être munie d'un dispositif qui arrêtera le climatiseur en cas de trop-plein de la cuve sous la pompe (haut niveau).

Nous ne faisons pas ce type d'installation (tuyauterie dans l'entretoit).

Certains manufacturiers n'offrent la capacité variable que sur certains modèles.

Exemple : Mitsubishi offre cette technologie uniquement sur les appareils de 15 000 BTU et plus (refroidissement)

Puisque la technologie « INVERTER » est maintenant éprouvée, nous vous la recommandons (dans les marques connues seulement).

 

 

Quelques manufacturiers offrent la possibilité de brancher jusqu'à quatre appareils intérieurs sur un seul appareil extérieur.

Il faut que vous sachiez cependant que ce type d'installation est assez coûteux, soit au moins 2 500$ à 3 000$ par unité intérieure.

climatiseur multi zone

 

 

La tuyauterie devrait être protégée par un cache-tuyaux en aluminium de 3'' par 3''. Ces cache-tuyaux sont disponibles en plus de 50 couleurs.

 

cache tuyaux pour climatiseur mural lavalcache tuyaux pour climatisation murale montreal

 

Les ''jobbers''n'offrent généralement qu'une seule couleur.....le blanc !

 

 

 

Combien de temps faut-il pour installer un climatiseur mural ?

 Une installation simple prend de 5 à 6 heures (1 homme); 8 heures et plus pour une installation plus complexe.

 

Installation dans les condos

Lors de la construction d'un condo neuf, il se peut que l'entrepreneur général ait déjà prévu l'installation d'un climatiseur ou d'une thermopompe murale sans installer l'appareil lui-même mais seulement la tuyauterie dans les murs (préfilage). Il est fort possible alors que certains entrepreneurs refusent de faire l'installation d'un appareil neuf tout simplement parce qu'une partie des travaux a été faite par d'autres et qu'en plus, cette partie du travail n'est pas apparente (dans les murs). En effet, il est alors très difficile de savoir si toute la tuyauterie, le filage et la pose du drain ont été bien installés. Aussi, ne soyez pas surpris que certaines compagnies ne veuillent pas alors vous donner de garantie, parce que si le préfilage a été mal fait, l'entrepreneur en climatisation n'en serait pas du tout responsable.

Autre point   La plupart du temps, la tuyauterie est laissée derrière le mur de gypse sans indication précise. Pour la trouver, il faut alors percer une ou sinon plusieurs petites ouvertures afin de la localiser car NON, il n'existe pas de détecteur assez précis pour trouver l'emplacement de la tuyauterie ! Les gens pensent qu'il est beaucoup plus facile d'installer un appareil intérieur quand la tuyauterie est déjà existante, mais c'est tout le contraire. Pour toutes ces raisons, plusieurs entrepreneurs en climatisation ne veulent pas effectuer ce genre de travail. Nous ne le faisons pas non plus.

Autre problème    L'égouttement de l'eau. Si le préfilage n'a pas été fait, la seule alternative serait d'installer la climatisation de manière traditionnelle et, la plupart du temps, il faut mettre l'unité de climatisation sur le balcon (quand c'est permis). Le problème c'est qu'il faut aussi évacuer toute l'eau provenant de l'appareil intérieur et par temps chaud et très humide, ce type d'appareil peut facilement produire 5, 10 voire 15 gallons d'eau par jour. Il n'est donc pas idéal de laisser pendre le tuyau du drain hors du balcon parce que par temps venteux, une partie de cette eau tombera directement chez les voisins d'en dessous. Aussi dans la mesure du possible, il est préférable de relier le drain de l'appareil à de la tuyauterie afin d'évacuer l'eau sans « écoeurer » ses voisins. Si vous habitez le rez-de-chaussée ou le 2e étage, on peut très bien installer un petit tuyau le long du mur (quand c'est permis, encore une fois), mais si vous êtes au 12e étage...

 

L'image suivante montre la bonne façon d'installer les climatiseurs muraux dans des condos ou dans des habitations à logements multiples.

Les appareils sont facilement accessibles au niveau du RC. Quand il est impossible d'installer les appareils sur les balcons et que l'immeuble compte deux ou trois étages c'est ce que nous recommendons. Nous considérons qu'il est complètement aberrant d'installer des appareils à 10, 20 voire 30 pieds au dessus du sol comme il y en a un peu partout. Pour les immeubles à toit plat, il serait aussi possible d'installer les appareils directement sur celui-ci sans cependant dépasser la longueur maximale de tuyauterie recommandée par le manufacturier (12,000 Btu = 65 pieds, 18,000 Btu = 100 pieds) .

Quand les appareils sont installés en hauteur c'est que bien souvent un réglement du projet demande à ce que les appareils soient installés dans l'enceinte de la propriété...ce qui est complètement absurde !

 

 

installation de climatiseur mural

-----------------------------------------------------------------------------------

 

Voici quelques photos d'une installation typique de climatiseur mural :

 

Tout d'abord, l'appareil extérieur appelé unité de condensation

 

climatiseur friedrich 12,000 Btu

 

De profil : un dégagement d'au moins 10 cm ( 4 po )est nécessaire entre le mur et l'appareil afin d'assurer le libre

passage de l'air à travers l'appareil. Il est toujours préférable que l'appareil soit installé au mur plutôt que

directement sur le sol, car les mouvements de sol occasionnés par le gel/dégel pourraient briser la

tuyauterie. Par mesure de sécurité, le code électrique exige qu'un interrupteur soit installé à proximité

de l'appareil extérieur (la boîte grise). Le filage utilisé doit pouvoir résister aux

rayons UV ainsi qu'aux intempéries (type NMWU) et est habituellement de

couleur noire.

 

climatisation mural laval Montreal

 

Voici le support mural sur lequel est installée la partie intérieure de la climatisation ainsi que l'ouverture pour la tuyauterie (7 cm)

L'appareil doit toujours être installé près du plafond afin d'aspirer l'air chaud qui s'y accumule.

 

 

climatisation laval montreal

Voici la partie intérieure munie d'une pompe de condensation.

L'utilisation d'une telle pompe est nécessaire dans les cas où l'eau provenant de l'appareil

doit être évacuée à un niveau plus élevé que celui du climatiseur.

Dans la mesure du possible, cette pompe doit être installée à l'endos du mur dans une garde-robe.

NB  Quand l'installation est standard, la tuyauterie n'est pas visible.

 

Note 1   Il est primordial que la pompe utilisée soit munie d'un mécanisme qui arrêtera le climatiseur en cas de mauvais fonctionnement (flotte de haut niveau).

 

Note 2   Cette photo illustre le cas où le mur sur lequel l'appareil est installé ne peut pas être percé afin de pouvoir passer la tuyauterie. Dans pareil cas (mur mitoyen), la tuyauterie doit sortir soit par le côté droit (comme illustré) soit par le côté gauche ou par le dessous. On doit installer une pompe uniquement si le tuyau d'évacuation d'eau monte au-dessus de la panne de condensation qui est située dans le bas de l'appareil.

 

 

Murs de maçonnerie

Nous considérons qu'il est très dangereux d'installer un appareil extérieur sur un mur de maçonnerie (surtout en hauteur), sauf s'il s'agit d'une ancienne construction de type « pièce sur pièce ». Dans ce cas, on peut visser les supports muraux directement dans la structure qui est derrière la brique. Dans le cas contraire, les ancrages (ou une partie du mur) pourraient céder pendant une tempête de vent ou si le mortier entre les briques venait à s'effriter (pluies acides). En effet, un mur de maçonnerie n'est pas conçu pour bien résister aux forces latérales. De plus, la vibration de ces appareils augmente encore davantage les risques de décrochement.

Malheureusement, il va peut-être falloir que quelqu'un reçoive un appareil sur la tête pour que notre bon gouvernement se décide à faire quelque chose (Vive le Québec !). Le 25 mars 2011, nous en avons brièvement discuté avec M. Denis Brisebois, directeur général de l'Association des entrepreneurs en maçonnerie du Québec, et il considère aussi cette situation complètement aberrante.

Note   Le code national du bâtiment stipule qu'il est interdit de fixer un ancrage sur un mur de maçonnerie, à moins que celui-ci ne soit solidement fixé à une section de la structure (CNB section S-304 ).

Pourtant, selon notre expérience, au moins 90 % des installations faites sur les murs de maçonnerie ne respectent pas cette norme !

 

Installation de l'appareil intérieur au-dessus d'une porte ou d'une fenêtre

Il est assez fréquent qu'un client veuille faire installer l'appareil intérieur au-dessus d'une porte ou d'une fenêtre tout simplement parce que c'est le seul endroit accessible de la pièce (ex : les cuisines). Cependant, il est rarement possible de percer le mur qui est derrière parce qu'il renferme une pièce de soutien essentielle de la structure. Il s'agit soit d'un linteau en acier (image suivante) soit d'une poutre en bois ou en acier. S'il fallait percer un trou de 2,5 pouces (7 cm), ce support perdrait une partie de sa résistance, ce qui pourrait provoquer un affaissement partiel (déformation), surtout en hiver où les charges sur le toit sont plus élevées.

Le linteau sert à supporter le poids de la brique au-dessus de l'ouverture. Le code du bâtiment permet de faire des petites ouvertures (pour passer un câble) mais pas de de faire un trou aussi grand que 2,5 pouces.

Il n'est donc pas recommandé de faire une ouverture directement au-dessus d'une porte ou d'une fenêtre. Quand il s'agit d'un mur de maçonnerie, c'est toujours faisable mais à la seule condition que le mur soit percé au-dessus du linteau comme illustré sur l'image qui suit. Pour être réalisable, il faut une distance minimale de 16 à 18 pouces entre le plafond et le bas du linteau.

 Note   Afin d'avoir une  meilleure efficacité, la plupart des manufacturiers recommandent que la distance minimale entre le dessus du climatiseur et le plafond soit d'au moins 5 à 6 pouces. Il n'est cependant pas dramatique d'installer l'appareil plus près du plafond.

 

climatiseur intérieur

Note    Cette vue a été simplifiée pour la rendre plus facile à comprendre. En réalité, il aurait fallu ajouter une autre pièce de soutien derrière le linteau. Le rôle du linteau ci-haut illustré, sert à soutenir tout le poids de la brique au-dessus de l'ouverture tandis que la poutre, elle sert à soutenir les charges au-dessus de l'ouverture.

 

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Voici ce qu'il ne faut pas faire :

climatisateur mural laval

 

 

Ce genre d'installation de plus en plus répandue témoigne d'un manque flagrant de professionnalisme. En effet, la très grande majorité des entrepreneurs refusent de faire la réparation ou l'entretien d'appareils extérieurs quand ils sont installés en hauteur, car la seule façon de travailler de manière sécuritaire serait d'utiliser un camion nacelle ou un élévateur. Or, 99 % des entrepreneurs en climatisation n'en ont pas !

La majorité des entrepreneurs refusent de réparer ces appareils quand il sont installés en hauteur.

De plus, ce type d'installation enfreint la réglementation de plusieurs villes.

Note   Le coût de location d'un élévateur est d'environ 500$ à 600$ (taxes en sus) par jour ! Imaginez le coût d'une réparation si l'entrepreneur devait revenir le lendemain parce qu'une pièce ne serait pas disponible le même jour (ce qui arrive assez souvent).

Ce type d'installation est une aberration pure et simple !

 

 

 

Voici une autre installation digne de mention :

air climatisé montreal laval

Les fils venant du poteau d'Hydro-Québec touchent carrément à l'appareil.

 

 

 

Si vous avez des photos d'appareils mal installés, faites-les nous parvenir à : info@enerco

 

 

L'installation de climatiseurs sur le toît

 

Pour trois raisons, il faut aussi proscrire l'installation des appareils sur le toît ( surtout en gravier ).

1- Par temps de canicule (surtout sans vent ), la température de l'air surchauffé reduit grandement l'efficacité du climatiseur.

2- A moins que vous n'ayez accès au toît, impossibilité de faire un entretien annuel tel que recommandé.

3- L'appareil passe l'hiver dans la neige et la glace.

 

Note : Si l'appareil est installé sur le toit, assurez-vous qu'il soit installé sur une base de telle sorte que le toit ne soit pas endommagé.

 

________________________________________________________

 

 

En terminant, voici un cas typique qui devrait vous faire réfléchir :

En mai 2009, M. Tremblay décide de se faire installer un climatiseur mural. Son choix s'arrête sur une compagnie qui annonce un prix défiant toute compétition soit : 1 900$ pour un appareil de 12 000 BTU (installation et taxes incluses). L'été suivant, l'appareil ne fonctionne déjà plus. M. Tremblay tente alors de rejoindre l'installateur pour qu'il vienne réparer l'appareil qui, en principe, a une garantie de 5 ans. Pour son grand malheur, il n'y a plus de service au numéro composé tout simplement parce que la compagnie n'existe plus !

M. Tremblay essaie d'obtenir d'un autre entrepreneur qu'il vienne réparer son appareil défectueux, mais il constate qu'aucun ne veut aller chez lui parce que la marque de l'appareil qu'il a choisi n'est pas connue et qu'il n'y a aucun distributeur au pays où se procurer les pièces. Il est donc contraint de faire enlever l'appareil défectueux, puis de le faire remplacer par un appareil connu dont le prix est de 3 200$ (taxes incluses).

M. Tremblay qui croyait avoir fait une bonne affaire, voit sa facture passer de 1 900$ à 5 100$.

 

_____________________________________

 

Toutes les soumissions ainsi que les installations des climatiseurs muraux sont effectuées par M. Desrochers lui-même.

 

_____________________________

 

La retranscription de cette page est formellement interdite à moins d'avoir
une autorisation écrite de Climatisation Enerco inc

 

Montréal, Laval, St-Eustache, Oka, Boisbriand, Ste-Thérèse, Deux Montagnes, Ste-Marthe, Rosemère, Mirabel, Blainville, Bois-des-Fillions, Lorraine,
St-Jérome, Terrebonne, Mascouche, Delson, Candiac, Ste-Catherine, Chateauguay, St-Constant, La Prairie
Laval Ouest Ste Dorothée Ste Rose Fabreville Auteuil Vimont Chomedey Pont Viau Laval des rapides

CARRIER | YORK | LENNOX  | FRIEDRICH | FUJITSU | PANASONIC |  THERMOLEC | LUXAIRE | VANEE | GREE | WINDAIR
RUUD | RHEEM |  DETTSON  |  GOODMAN  | COLEMAN | BROCK 

Climatisation Enerco Inc © 2006-2014 Tous droits réservés  
Licence d'entrepreneur RBQ : 5595-3996-01
(15.8 ventilation, 15.10 réfrigération)